Ça peut pas rater – Gilles Legardinier

Ça peut pas rater - Gilles LegardinierA la recherche d’un roman qui pourrait me divertir, alors en proie à une grosse panne lecture, c’est avec un intérêt certain que je me suis offert Ça peut pas rater, le nouveau roman de Gilles Legardinier (paru chez Fleuve Éditions en octobre 2014). Une valeur sûre, moi qui avait déjà lu Demain j’arrête et Et soudain tout change, et qui avait beaucoup apprécié : ça ne pouvait donc pas rater, n’est-ce pas ?

Fraîchement larguée par Hugues, Marie erre seule dans la rue, de nuit, le long d’un canal. Comme si cela ne pouvait pas être pire, elle tombe à l’eau, accaparée par ses pensées, et se fait voler son sac par un sans-abri. C’en est trop pour elle, fini la gentille Marie, la méchante Marie se réveille, et elle se jure de faire payer quiconque osera se payer sa tête désormais, et met Hugues en haut de la liste. Entourée par ses amis et collègues de travail, quel sort l’avenir lui réservera t-il finalement ?

Comme je l’espérais en prenant ce livre, finie la panne lecture ! Effectivement, ça n’a pas raté, j’ai adoré ! J’ai retrouvé dans ce livre ce qui m’avait plu précédemment : un savant mélange d’humour, d’émotions et de sérieux, des ingrédients et une recette qui avait jusque là déjà fait ses preuves. On se prend d’affection pour Marie, on compatit, on se met à sa place, on va même parfois jusqu’à s’identifier à son personnage. On sourit lorsque l’on découvre ses plans pour se venger, on partage ses doutes sur l’amour et autres considérations de ce genre ! Nombre de fois, je me suis dit : « non quand même, elle ne va pas faire ça, si ? » Et bien, si ! J’ai envié le cran dont fait preuve son personnage, aussi bien sur le plan personnel que professionnel. Il n’est pas juste question d’amour et de vengeance, l’amitié occupe également une grande place dans cette histoire. De nouvelles rencontres viendront aussi bousculer les a-priori de la jeune femme, des rencontres qui viendront adoucir son nouveau tempérament et enrichir son quotidien…

Petit clin d’œil à l’image du chat présent en première de couverture : encore une fois, on en trouve l’explication au fil des pages ! Il faut bien le dire, je n’ai eu aucun mal à les tourner, les pages, pressée de retrouver ma lecture lorsque j’en avais l’occasion !

A toute personne qui traverserait une panne lecture, comme ce fut le cas pour moi, mais aussi à toutes les autres, en quête d’une lecture à la fois divertissante et touchante, je vous recommande sans hésiter la lecture de ce roman. Et je vous le confirme : ça peut pas rater !

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 comments

  1. Nanie a dit :

    J’ai découvert cet auteur grâce au recueil de nouvelles « 13 à table » et j’ai adoré sa plume!

    Je pense que je vais me pencher sur sa bibliographie d’ici peu. Et vu ta chronique, je crois que je commencerais par celui-ci 😉

    • Melanie a dit :

      Bien qu’étant dans ma PAL, je n’ai pas encore lu 13 à table, mais j’ai hâte.
      Et peu importe le livre par lequel on commence la découverte de Gilles Legardinier, la bonne humeur et le plaisir de lire seront toujours là à la clé !

  2. Manon a dit :

    J’ai adoré ce livre, Gilles Legardinier a un véritable talent pour nous faire éclaté de rire au détour de ses pages et je l’ai trouvé encore plus touchant que Demain j’arrête! Mon préféré sans aucun doute =D

Laisser un commentaire