Chambre 2 – Julie Bonnie

De retour avec une lecture terminée il y a déjà quelques temps, j’ai choisi de vous parler aujourd’hui de Chambre 2, de Julie Bonnie, paru aux éditions Belfond en août 2013. Il s’agit du premier roman de cette auteur ; il a été récompensé par le prix du roman FNAC la même année. La thématique qu’a choisi d’aborder Julie Bonnie dans ce roman m’a interpellée, le résumé proposé en quatrième de couverture invite le lecteur à découvrir l’histoire de Béatrice, personnage principal, au fil des pages…

Chambre 2 - Julie Bonnie

Béatrice est auxiliaire de puériculture. Chaque jour, elle visite dans leurs chambres d’hôpital les femmes qui viennent tout juste d’accoucher. Celle de la chambre 2, hospitalisée depuis longtemps déjà, capte tout particulièrement l’attention de Béatrice. Toutes ces (nouvelles) mères ont chacune leur histoire personnelle, et ces fragments d’histoire renvoient Béatrice dans son passé, puis face à ce métier qu’elle ne supporte plus d’exercer. Ce n’est pas elle, ce n’est pas sa vraie vie, juste un semblant de survie dans la société, elle qui sillonnait auparavant les routes, dansant sur la musique jouée par son beau Gabor et ses amis…

Ce qui m’a frappée dans l’écriture de ce roman, c’est la vision qu’a la narratrice de la maternité. Tout ne semble pas « tout beau, tout rose », chaque nouvelle mère possède ses peurs, ses doutes et ses blessures… Même Béatrice, qui s’interroge sur son rôle de mère, sur les épreuves de la vie qu’elle a eu à endurer par le passé, en écho à ce que vivent les femmes qui passent dans son service. De manière sous-jacente, c’est aussi le moyen pour l’auteure de dénoncer, doucement mais sûrement, les conditions de travail liées aux métiers exercés en maternité. Pourquoi le fait elle, me direz-vous (peut-être) ? Comment les situations décrites et la façon dont elles sont vécues ont-elles l’air plus vraies que vrai ? En recherchant plus d’informations sur l’auteure, j’ai découvert qu’elle avait elle-même travaillé en maternité, après avoir passé des années à se produire sur scène, dans le domaine de la musique. Nul doute que son premier roman a pu lui être inspiré par ses propres expériences personnelles.

L’alternance des chapitres, entre vie professionnelle et vie personnelle de Béatrice, font ressortir tout l’enjeu de ce qui se joue dans l’esprit du personnage : un éternel dilemme, appesantie par le poids du présent et du passé, par ce qu’elle est vraiment et qu’elle ne peut exprimer.

Une histoire saisissante, des scènes décrites avec réalisme, des émotions exprimées toute en pudeur et sincérité : telle est la recette de ce roman !

A découvrir pour celles et ceux qui ne l’aurait pas encore lu !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire