Changer la vie – Antoine Audouard

Changer lChanger la vie - Antoine Audouarda vie : tel était, en 1972, le nom d’un programme politique commun de gauche, puis celui d’un hymne socialiste en 1977, devenu ensuite le leitmotiv de la campagne présidentielle, en 1981, du candidat François Mitterrand. Mais c’est aussi, depuis mai 2015, le titre du nouveau roman d’Antoine Audouard, paru aux éditions Gallimard. Et parmi toutes ces informations, tout est plus ou moins lié à ces trois petits mots lourds de sens…

Après des années de silence et de non-dits, André retrouve François, un ami d’enfance de la bonne époque, après qu’il ait appelé, animé par un besoin urgent de le revoir. Depuis, les temps ont changé, André et François aussi… Après quelques verres, quelques paroles et un nouvel au-revoir à son ami d’antan, les souvenirs remontent à la surface de la mémoire d’André. Et nous voici projetés au lendemain de la victoire de François-Mitterrand aux élections présidentielles de 1981, aux célébrations autour d’une conjoncture politique inédite jusqu’alors, et à une fête donnée à cette occasion, durant laquelle le destin de ces deux jeunes gens prendra un nouveau tournant, avec un départ estival pour New-York, la « ville qui ne dort jamais »…

Au cœur de l’histoire, nous suivons André et François, jeunes français alors âgés d’une vingtaine d’années, à l’heure de leur arrivée sur le territoire américain, à New-York, après la rencontre puis la proposition que leur a faite l’épouse d’un célèbre homme d’affaires local. Au-delà de la dimension professionnelle de ce séjour, les deux jeunes amis vogueront à travers New York city et feront des rencontres qui viendront progressivement bousculer leurs quotidiens et les initier à de nouvelles choses et à de nouveaux plaisirs… Un lieu où ils auraient enfin l’opportunité d’exprimer leurs vraies natures, et d’y trouver ce qu’ils étaient venus y chercher, peut-être ? 

Mais bien plus que l’histoire, j’ai perçu à travers ce roman le portrait d’une véritable nouvelle ère, autour des années 1980, vécues depuis la France et les États-Unis, et le lien qu’il existe à travers la perception qu’ont ces deux nations l’une de l’autre : le rêve américain pour ces jeunes français notamment, et la vision qu’ont les américains du nouveau contexte politique français de 1981. Le tout étant fortement appuyé par des références musicales aux noms prestigieux, tels que Bob Dylan, Patti Smith ou Lou Reed, dont la notoriété se faisait grandissante à cette époque. D’ailleurs, chaque chapitre du roman est intitulé selon le titre d’une ou de plusieurs chansons reflétant fidèlement l’état d’esprit de chaque moment de l’histoire et des personnages…

« Changer la vie », une expression qui, en plus de symboliser l’histoire (l’Histoire ?) d’un moment marquant en 1981, prend aussi tout son sens pour nos deux protagonistes, que l’on retrouvera des années après ce séjour qui aura marqué leur jeunesse…

Au final, ce fut une lecture très intéressante, aux allures de roman d’apprentissage, très riche, qui l’aurait été encore sûrement plus pour moi si j’avais connu ne serait-ce qu’un peu plus de l’intérieur cette époque qui sert de trame à ce roman, mais aussi en ayant eu à ma portée toutes les références (musicales, notamment) pour mieux m’imprégner de l’atmosphère de l’histoire, rythmée par une fantastique bande-son si j’en juge les noms fréquemment évoqués au fil des pages. Petite mention spéciale pour les notes de bas de page qui ont su apporter leur petite touche d’humour à l’ensemble de ce document.

Je tiens à remercier Babelio et les éditions Gallimard pour cet envoi, dans le cadre d’une opération Masse Critique spéciale.

Masse Critique - Babelio

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

Laisser un commentaire