Et soudain tout change – Gilles Legardinier

Après avoir lu il y a de cela un peu moins de deux ans Demain j’arrête, c’est avec le dernier roman de Gilles Legardinier, Et soudain tout change, paru chez Fleuve Editions (anciennement Fleuve Noir), que je vous propose aujourd’hui une nouvelle chronique. Ce livre avait rejoint ma pile à lire en octobre 2013, seulement deux semaines après sa sortie en librairies. Je l’ai sorti récemment de cette fameuse pile, sur l’avis d’une amie à qui je l’avais prêté avant de le lire moi-même, et qui, si je ne me trompe pas, l’a vraiment adoré. A celles et à ceux qui pourraient penser qu’il s’agit là d’un roman « léger » (au sens péjoratif du terme) du fait de la présence d’un chat en image de couverture, je vous le dis tout de suite, vous faites erreur !

Et soudain tout change - Gilles Legardinier

Camille, sa meilleure amie Léa, Axel, et le reste de leur bande d’amis sont en terminale. Liés depuis leur plus jeune âge, habitués à vivre et faire les choses un ensemble, un événement va venir bouleverser le quotidien de ces adolescents. A quelques mois du bac, pourtant, la vie doit suivre son cours. Oscillant entre insouciance et prise de conscience, la joyeuse troupe est plus unie plus que jamais, volant au secours des uns et des autres dès qu’ils se trouvent en difficulté. Ensemble, ils traversent les épreuves, espèrent, doutent, partagent… Une dernière année de lycée intense et riche en rebondissements… Et soudain tout change, comme l’écrit si bien Gilles Legardinier…

Ayant adoré lire Demain j’arrête, j’attendais que ce roman soit au niveau de celui-ci, espérant ainsi retrouver ce qui m’avait plu précédemment. L’attente était grande, donc. Dépassé les premières pages, où, je l’avoue, j’ai un peu peiné à me mettre dedans, me demandant quelle tournure allait prendre les choses, j’ai finalement été captivée par l’histoire. L’ensemble du roman est vécu du point du vue de Camille. Au fil des pages, j’ai souri, parfois même ri, j’ai été émue par ces personnages, touchée par cette histoire. A la fin, j’ai eu quelque peine à me dire que l’histoire était bel et bien finie. Cette lecture m’a donné la possibilité de me replonger dans les souvenirs de mes propres années lycée, pas si éloignées que cela finalement (c’était il y six ans). Et vous verrez (je vous invite à le lire si ce n’est déjà fait), vous comprendrez pourquoi il y a (encore) un chat en couverture ! Cette lecture plaira aux jeunes ayant le même âge que les personnages comme aux plus grands.

Sans nul doute, ce livre fait partie de mes coups de cœur de l’année, car je l’ai vraiment plus qu’apprécié ! Il me reste encore à découvrir Complètement cramé !, qui trône dans ma pile à lire depuis maintenant un an et demi (!)

Et vous, avez-vous aimé ? Avez-vous été conquis, déçus ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 comments

  1. mazarinette a dit :

    C’est drôle, je l’ai terminé aujourd’hui 😉
    Je partage ton point de vue, lorsque tu dis que tu as eu du mal à entrer dans l’histoire. J’ai commencé ce roman il y a deux mois, l’ai remplacé par d’autres, pour y revenir aujourd’hui et le terminer (ou en finir, peut-être, un peu).
    Je suis un peu moins optimiste globalement. Je me suis pas mal ennuyée, comparé aux deux romans précédents de Legardinier. Je n’ai pas vraiment accroché à l’histoire, même si les personnages sont attachants.
    Je vais retourner à la lecture de « Une place à prendre » que j’ai également entamé il y a 6 mois… Je n’ai pas encore été happée par l’histoire, là non plus…espérons que cela va changer 😉
    Bise

    • Mélanie a dit :

      Disons que j’ai été particulièrement sensible au thème de l’histoire, au final. Je me suis liée d’affection aux personnages.
      C’est tellement subjectif, un ressenti.

      Bonne lecture (et j’aurais presque envie de dire : bon courage, avec Une place à prendre !)

Laisser un commentaire