La face cachée de Margo – John Green

La face cachée de Margo - John Green

Dès lors que j’ai appris sa sortie au cinéma en août 2015, j’ai voulu lire La face cachée de Margo, de John Green (éd. Gallimard, coll. Scripto, 2009). Coup de chance, il est arrivé à point nommé parmi les nouveautés de la bibliothèque, ce qui fait que j’ai pu immédiatement l’emprunter ! Avant de débuter ma lecture, je gardais à l’esprit ce que j’avais pu ressentir en lisant Nos étoiles contraires, gros succès de librairie et de cinéma. (Petite info en passant : le film a obtenu plusieurs MTV Movie Awards lors de la dernière cérémonie, le 12 avril 2015). Que me réservait alors cette nouvelle lecture ?

Depuis sa plus tendre enfance, Quentin Jacobsen est amoureux de Margo Roth Spiegelman. Voisins depuis presque toujours, amis lorsqu’ils étaient bien plus jeunes, le lien qui semblait les relier semble s’être effrité au fil des années. Au lycée, Quentin observe Margo à distance, incarnant pour lui un mystère qu’il n’a jamais vraiment su / pu cerner… Jusqu’à ce fameux soir où Margo s’introduit dans sa chambre et l’embarque pour une nuit incroyable dans les rues de Jefferson Park, en quête de vengeance auprès de celles et ceux qui ont, de près ou de loin, trahi sa confiance. Après avoir partagé d’improbables instants de complicité autour du plan de Margo, Quentin espère alors que leur amitié jusqu’alors perdue va enfin évoluer, mais la jeune femme ne reviendra pas au lycée le lendemain. Pourquoi est-elle partie ? Où se cache t-elle ? Autant de questions auxquelles Quentin va tenter d’apporter des réponses. Un seul objectif l’anime désormais : la retrouver

Le roman est construit en trois parties. Juste après le prologue dans lequel le lecteur fait la connaissance de Margo et de Quentin, du contexte dans lequel leur relation intervient et du lien qui les a précédemment uni, la première partie est consacrée à cette fameuse nuit durant laquelle Margo, selon un plan bien établi, fait appel à Quentin pour mener ses projets de vengeance à terme. C’est dans cette partie que l’on en apprend plus sur ce qui motive réellement Margo a faire tout cela, bien au-delà des airs de simple rebelle qu’on pourrait facilement lui coller. Quentin, qui oscille entre peur et excitation, va accepter d’accompagner la lycéenne. Une nuit pendant laquelle il pensera percer le mystère de celle qu’il aime depuis toujours…

Sauf que le lendemain, Margo ne se présente pas au lycée… Et pour Quentin, le mystère devient alors plus grand. Au lycée, personne ne semble étonné : c’est du « Margo tout craché » ! Elle a pour habitude de fuir pendant quelques jours, laissant des indices derrière elle pour indiquer l’endroit où elle se trouve. La remise des diplômes de fin de lycée approche, l’absence se fait plus longue que d’habitude, et, entouré de ses amis Ben et Radar, il se lance à la poursuite de l’insaisissable Margo, indice après indice… Et toujours ces mêmes questions : pourquoi ? Où est-elle ? Est-elle vivante ? A t-elle voulu mettre fin à ses jours ?

Comme je vous l’ai souvent expliqué, lorsque j’ai beaucoup aimé l’un des romans d’un auteur, j’ai toujours davantage d’attente lorsque j’en ouvre un nouveau. Donc là, vous imaginez bien que l’attente était palpable. Et comment vous dire… John Green a encore su me plonger dans le monde de ses personnages, autour de Margo, Quentin et les autres. Chaque personnage est pensé de telle sorte à vous faire obligatoirement ressentir quelque chose à son encontre. Tour à tour fascinée, irritée puis découragée par le comportement de Margo, c’est néanmoins l’obstination sans faille de Quentin qui m’aura tenue jusqu’au bout, tant j’étais presque habitée par les mêmes émotions que lui (le sentiment amoureux en moins, forcément). On cherche, on émet des hypothèses, on tente de creuser avec lui les indices laissés par Margo, on doute et on ne cesse de se demander : mais pourquoi ?? Et que dire de Ben et de Radar, ses meilleurs amis, sans qui tout cette aventure n’aurait pas eu le même sens !

J’ai une nouvelle fois été embarquée dans l’univers de John Green, et je n’en attendais pas moins ! Un vrai tourbillon d’émotions : excitation, doutes, peur, joies, peines, rires… J’ai hâte de découvrir le résultat de tout ceci sur grand écran ! Rendez-vous fin août 2015 en salles ! En attendant, je vous laisse avec la bande-annonce du film… Et suite au prochain épisode, avec Qui es-tu Alaska ?, qui figure aussi dans ma PAL !

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 comments

  1. Manon a dit :

    Merci pour ce super article! J’ai connu John Green comme la plupart des gens en regardant le film « Nos étoiles contraires » et j’ai lu il y a 1 mois  » Qui es tu Alaska? » que je te recommande, je l’ai beaucoup apprécié, le style est original assez adolescent et les personnages attachants. Tu m’as donné envie de lire celui-ci! La bande-annonce laisse présager un super film j’espère que ce sera le cas =)
    Bisous

  2. ZapMum a dit :

    Depuis que j’ai lu « Nos étoiles contraires », j’ai justement envie de découvrir d’autres romans de John Green et là tu me donnes encore plus envie !
    J’avais l’intention de lire « Le théorème des Katherine » mais maintenant j’ai un doute 🙂

    Sinon, le film « Nos étoiles contraires », je n’ai pas super accroché. J’ai préféré « Si je reste » en adaptation sortie au même moment.

  3. Clémence Paddington a dit :

    Tout comme toi, dès que j’ai du la BA de « La face Caché de margot » je me suis empressée de dénicher le bouquin ! Je n’attend plus que mes examens se terminent pour enfin le lire !

    Je n’avais vu Nos étoiles Contraires, mais celui je veux vraiment le lire. John Green nous fait de ces bouquins!

  4. Does Zare a dit :

    Je ne savais même pas qu’il y avait un film ! J’ai bien aimé nos étoiles contraires, j’aimerais découvrir le reste de l’univers de John Green notamment grâce à ce livre

  5. Holly Goli a dit :

    Et bien on aura inversé alors. J’ai découvert John Green avec Nos étoiles contraires puis j’ai tenté le Théorème des Katherine avant de me lancer dans Qui es-tu Alaska ? que je viens de chroniquer. La face cachée de Margo est ma prochaine lecture de cet auteur et tu ne fais que confirmer que je dois le lire.

Laisser un commentaire