La mécanique du cœur – Mathias Malzieu

Après avoir découvert Mathias Malzieu à travers son premier roman, c’est lorsque je suis tombée sur l’affiche annonçant la sortie de l’adaptation cinématographique de La Mécanique du Cœur que je me suis décidée à lire celui-ci.  Sorti en 2007 aux éditions Flammarion, j’ai profité de sa disponibilité au format poche aux éditions J’ai Lu pour me l’offrir…

La mécanique du coeur - Mathias Malzieu

Jack est un jeune garçon, né un 16 avril 1874, à Édimbourg, durant le jour le plus froid du monde. Pour sauver ce petit homme, un docteur du nom de Madeleine remplace son cœur en souffrance par une horloge à coucou, qui impulsera par son mécanisme les battements du cœur de Jack. Mais cela lui impose plusieurs contraintes, dont une de taille : ne jamais tomber amoureux. C’était sans compter sur sa rencontre fortuite avec une jeune chanteuse de rue, pour laquelle le cœur de Jack va battre la chamade… Un amour impossible ?

Déjà sous le charme du style et l’univers de l’auteur (gardez en tête qu’habituellement, je n’aime pas le genre fantastique), j’ai une nouvelle fois été séduite avec ce roman. Ce mélange de poésie, de tendresse, d’humour et d’émotions est tout bonnement exquis. L’auteur nous embarque en voyage dans cet univers décalé, en compagnie de little Jack, à la recherche de la belle et piquante chanteuse Miss Acacia.

Tout comme le personnage porté par son amour pour la belle brune, on passe par toutes les étapes semblables à celles éprouvées lorsque l’on est amoureux : enthousiasme dévorant, joie, doute, tristesse (en compassion avec le personnage), et bien d’autres encore. Impossible de ne pas s’attacher à Jack, ce petit bout d’homme à la détermination et à l’espoir sans failles. Quand on connaît l’histoire de l’auteur, on perçoit forcément un écho à son histoire sentimentale personnelle. D’ailleurs, cette impression se confirme à la fin du roman, quand on lit les remerciements adressés à la personne qui a inspiré la pétillante Miss Acacia.

Comme pour son premier roman, un album (éponyme) du groupe Dionysos est associé à l’univers de la Mécanique du Cœur. L’adaptation cinématographique de ce livre est sortie le 5 février 2014 dans les salles, un film d’animation co-réalisé par Mathias Malzieu lui-même et Stéphane Berla. Au cours de ma lecture, je n’ai cessé de me représenter mentalement les scènes, tentant de faire travailler mon imagination en m’appuyant sur les images vues dans la bande-annonce du film ! Je n’ai pas encore eu la possibilité d’aller le voir, mais j’espère vraiment que l’occasion me sera donnée très vite !

Vidéo bande-annonce : EuropaCorp

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 comments

  1. rp1989 a dit :

    Je ne suis pas toujours à 100% fan des livres de Mathias Malzieu mais il a un univers et des idées c’est certain. La mécanique du coeur est mon préféré avec Le plus petit baiser jamais recensé. L’adaptation ciné est en plus plutôt réussie.

Laisser un commentaire