La tête de l’emploi – David Foenkinos [Masse Critique – Babelio]

Après avoir tenté une nouvelle fois ma chance à une opération Masse Critique, organisée par Babelio, j’ai eu l’opportunité d’être sélectionnée pour recevoir le dernier roman de David Foenkinos. La tête de l’emploi a été publié aux éditions J’ai Lu (grand format) en janvier 2014. Pour celles et ceux qui suivent régulièrement le blog, vous aurez peut-être déjà repéré le fait que ce qu’écrit David Foenkinos me plaît particulièrement. Qu’en est-il alors cette fois ?

La tête de l'emploi - David Foenkinos

Bernard, la cinquantaine, a tout pour être heureux : un bon travail de banquier, une femme, une fille, une bonne situation… Avec un tel prénom, il est le genre d’homme dont on dit familièrement qu’il a une bonne tête, à qui on adresse volontiers une tape amicale sur l’épaule, la « tête de l’emploi ». Un homme à qui le hasard va pourtant réserver un traitement complètement inattendu, le genre de bouleversements qui remet toute une vie et ses accomplissements en question… La loi des séries, vous connaissez…?

Quand j’ai su que j’allais recevoir ce roman, j’étais plus que ravie, même si une petite appréhension demeurait. Allais-je apprécier ce roman ou allais-je être déçue à trop en attendre ? Sans aucune hésitation après cette lecture, je choisis la première option. J’ai retrouvé dans cette histoire les ingrédients qui m’avaient déjà séduite par le passé dans les romans de cet auteur. Ce que j’apprécie dans l’écriture de David Foenkinos, c’est sa façon de se saisir d’instants de vie communs, de choses pouvant arriver à tout un chacun. Et j’ai retrouvé cela dans son dernier roman, avec un savant mélange d’humour bien dosé et de tendresse, d’empathie pour le personnage de Bernard. Qui plus est, c’est l’occasion pour l’auteur d’aborder un sujet de société actuel : la crise économique, avec ses effets et ses conséquences sur le monde de la banque, en s’appuyant notamment sur des références précises à des éléments ayant marqué le milieu de la finance.

Ce livre se lit de manière fluide, tant on a envie de savoir quel sort va être réservé au personnage : va t-il enfin voir le bout de tout ce qui lui arrive ? J’en recommande volontiers la lecture aux lecteurs ayant déjà apprécié d’autres romans de David Foenkinos, mais aussi à celles et ceux qui souhaiteraient découvrir l’auteur tout en hésitant sur le choix du titre à sélectionner.

Un grand merci à Babelio et aux éditions J’ai Lu pour cet envoi !

Masse Critique - Babelio

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

Laisser un commentaire