Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi – Mathias Malzieu

Aperçu sur les étagères de romans de la bibliothèque, j’ai voulu en savoir plus sur ce roman et je l’ai donc tout de suite emprunté. La couverture, déjà, donne le ton de l’histoire, en annonçant un univers à la frontière entre réel et imaginaire… Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi est le premier roman de Mathias Malzieu. Il est paru aux éditions Flammarion en 2005, puis réédité en 2006 au format poche aux éditions J’ai Lu.

Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi - Mathias Malzieu

Mathias vient de perdre sa mère, décédée des suites d’une longue maladie. Très difficile épreuve que de perdre un proche. Encore sous le choc et l’émotion de l’annonce, il trouve parmi les affaires de sa mère, qui lui ont été remises après son décès, une horloge cassée, sur laquelle sont inscrites les « coordonnées » de Giant Jack, un géant « docteur en ombrologie, spécialiste des problèmes de vie malgré la mort ». A la fois fasciné et dubitatif, Mathias prononce la formule permettant de faire apparaître Giant Jack. C’est ensuite au fil des pages que l’on suit ces deux personnages, Jack aidant Mathias, à sa façon, à continuer à vivre et à accepter le terrible bouleversement survenu dans sa vie personnelle.

C’est dans une atmosphère plutôt onirique que se déroule l’histoire. De la poésie, de la tendresse, et du sourire sont au programme de ce roman (malgré l’évidence de la gravité du sujet et l’immense peine ressentie par le personnage). Il est en grande partie autobiographique, au-delà de l’introduction du fantastique dans le roman. Je l’ai perçu comme un livre qui aurait servi d’exutoire pour son auteur, mais avant tout comme un vrai hommage à sa mère. Les sept parties qui composent le roman m’ont fait penser aux différentes phases traversées durant une période de deuil, comme le parcours qu’effectue Mathias, avec Giant Jack comme soutien, pour surmonter la perte de l’être cher. Il est impossible de ne pas s’attacher à ces deux personnages, difficile de les quitter à la fin du livre. 

Vous l’aurez peut-être remarqué, j’ai fait le choix de classer cette chronique à la fois en lecture adulte mais aussi en lecture ado. Je sais qu’il existe une édition de ce livre dans la collection Tribal de Flammarion, réservée aux 12-16 ans. Je pense effectivement que l’univers de Mathias Malzieu plaira, pour ceux qui ne le connaissent déjà pas, à ces deux types de publics (adulte et ado). De plus, le sujet est (malheureusement) susceptible de toucher tout le monde, et certains y verront peut-être un moyen de projeter leur histoire personnelle pour s’aider à mieux l’accepter…

En plus d’être auteur de romans, Mathias Malzieu est également auteur / compositeur / interprète au sein du groupe Dionysos. Après quelques courtes recherches, j’ai découvert que plusieurs chansons étaient associées à l’univers du roman. Les paroles de la chanson Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi (Dionysos eats music) sont reproduites dès la première page, et la chanson de Giant Jack (Monsters in love) rappellera aussi inévitablement aux lecteurs un passage du roman, qui associe Mathias et le Géant en plein concert privé improvisé.

J’ai apprécié découvrir l’univers de Mathias Malzieu, que je ne connaissais que de nom. Je me demande encore comment j’ai bien pu passer à côté de cela. Erreur réparée, bien heureusement. Je ne compte pas m’arrêter à cette lecture, j’ai envie d’en découvrir plus sur l’oeuvre de cet auteur. Coïncidence heureuse, la sortie prochaine du film Jack et la Mécanique du cœur en février m’a incitée à me procurer le roman à l’origine de ce film, la Mécanique du cœur. Vous devriez donc prochainement ré-entendre parler de cet auteur sur le blog ! 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 comments

Laisser un commentaire