Mangez-le si vous voulez – Jean Teulé

C’est sur les conseils de Guillaume du blog Tribulations d’une vie que j’ai eu l’envie de lire ce livre. Mangez-le si vous voulez est un roman de Jean Teulé, édité aux éditions Juillard en 2009, et réédité aux éditions Pocket en 2010. C’est ici un roman qui sort de mes habitudes de lecture, basé sur un fait réel et terrifiant…

Jean Teulé - Mangez-le si vous voulez

Résumé

Alain de Monéys, adjoint au maire de Beaussac et fils de bonne famille (son père est l’ancien maire de Beaussac), se rend, le 16 août 1870, à la foire de Hautefaye, petit village en Dordogne. Alain est un homme apprécié de tous, serviable, et actuellement porteur d’un projet pour améliorer les conditions de vie de ses semblables. Une journée banale en apparence, dans un contexte où la France est en guerre contre la Prusse. Une guerre qui causera indirectement la perte d’Alain de Monéys, traîné par une foule vindicative qui lui fera subir les pires tortures imaginables… Une parole furtivement lâchée sur le ton de l’ironie, et Alain de Monéys voit sa vie basculer, ce 16 août 1870.

Mon avis

Ce roman possède une intrigue formidablement construite. Le lecteur revit la pire des journées que peut vivre tout homme sur cette planète, et ce comme si nous étions spectateurs de cette effroyable torture. L’effet frisson (le mot est faible) est renforcé par la richesse des descriptions de chaque élément de scène : du faciès et des mouvements de la foule acharnée, à l’état du corps détruit d’Alain de Monéys. Un tour d’écriture de Jean Teulé hautement louable d’autant plus qu’il relate l’une des anecdotes les plus terrifiantes de l’histoire de France au XIXè siècle. 

La lecture se fait rapidement, le lecteur est emmené parmi la foule à suivre le calvaire de ce pauvre Alain de Monéys. L’intérêt de ce roman réside justement dans le fait qu’il permet de révéler une partie sombre de l’Histoire de France, que peu d’entre nous connaissent réellement… Je le recommande, mais avis aux âmes sensibles : certains passages sont très explicites tant dans la violence verbale que physique.

Pour en savoir plus : Wikipédia

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

Laisser un commentaire