Pars avec lui – Agnès Ledig

Pars avec lui - Agnès LedigParmi les parutions récentes, Pars avec lui, d’Agnès Ledig (publié aux éditions Albin Michel en octobre 2014), avait tout particulièrement attiré mon attention. Il y a quelque temps déjà, j’avais eu le plaisir de lire son précédent roman, Juste avant le bonheur, que j’avais beaucoup apprécié. J’avais notamment été émue à la lecture de cette histoire. Ai-je retrouvé ces sensations avec ce nouveau livre ? Avant d’en savoir plus, laissez-vous d’abord tenter par un court résumé…

Roméo Fourcade, jeune pompier professionnel de 25 ans, se trouve en pleine intervention sur un incendie lorsque son destin bascule. Explosion, puis chute depuis le huitième étage d’un immeuble. Miraculé, mais dans un état grave, il est emmené à l’hôpital où il rencontrera bien malgré lui Juliette, infirmière qui sera à son chevet des semaines durant. Deux destins qui, en ce jour singulier, seront pour toujours bouleversés : Roméo, à peine arrivé à l’âge adulte, s’occupe seul de sa sœur adolescente ; Juliette, en couple, une vie bien rangée, un projet d’enfant à concrétiser. Deux personnes habituellement au service des autres, qui n’étaient pas censés se rencontrer, qui vont pourtant être amenés à faire connaissance… Et qui sait ?

Au fil des chapitres, où se succèdent alternativement les voix de Roméo, de Juliette et parfois, celle de Vanessa (la sœur de Roméo), on découvre des personnages heurtés, abîmés par les épreuves que la vie peut infliger. Comme dans son précédent roman, Agnès Ledig s’est attachée à nous faire partager des bouts d’existences de ces accidentés de la vie, qui tentent tant bien que mal de faire face aux difficultés, en s’appuyant les uns sur les autres pour avancer. Et comme cela fut le cas auparavant, j’ai été touchée par ce roman, dont je n’ai eu de cesse de tourner les pages jusqu’au dénouement. J’ai aussi été émue par les protagonistes de l’histoire, profondément humains, qui chacun à leur façon ont trouvé un écho en moi. Par ailleurs, même s’ils ne constitue pas le cœur de l’intrigue, un sujet particulièrement douloureux est abordé, celui de la violence conjugale. Un sujet difficile, avec un message subtil à faire passer, celui de ne jamais accepter, et j’espère, grâce au personnage de Juliette, qu’il fera réagir plus d’un lecteur, au-delà même de ce que peut nous faire ressentir une simple fiction.

Pour résumer le tout, je dirai simplement que j’ai retrouvé ici ce qui m’avait plu dans Juste avant le bonheur : un roman à plusieurs voix, qui permet selon moi d’offrir davantage de sens à l’ensemble, en confrontant les points de vue et ressentis des acteurs de l’histoire, des vraies émotions, et des personnages tout aussi touchants, tout aussi attachants que ceux découverts auparavant. Encore une belle réussite, pour faire court !

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 comments

Laisser un commentaire