Tant que nous sommes vivants – Anne-Laure Bondoux

Tant que nous sommes vivants - Anne-Laure BondouxTant que nous sommes vivants, d’Anne-Laure Bondoux (paru chez Gallimard en septembre 2014), est un roman que j’ai découvert sur la blogosphère. Faisant suite à la lecture de l’avis d’une personne l’ayant beaucoup apprécié, je me suis dit que moi aussi, je devrais être séduite par cette histoire… Avant de vous livrer mon avis, petit détour par un bref résumé de l’intrigue…

Au centre d’un monde qui n’est pas nommé, l’Usine trône au cœur de la ville, réunissant la plupart de ses habitants autour de sa production. Ses ouvriers sont répartis en deux équipes : l’une de jour dans laquelle Hama officie comme ouvrière, l’autre de nuit, équipe dont fait partie Bo, en tant que forgeron. Au moment de la relève, leurs destins se croisent, jour après jour, jusqu’à voir naître un véritable amour, plus puissant que tout le reste. Une catastrophe sans précédent viendra tout bouleverser, de leur amour jusqu’à leur propre existence… La rumeur enfle, tout le monde désigne Bo comme celui qui porte le malheur en lui. Impossible pour le couple de rester, il en va de leur survie. Commence alors un longue fuite vers des contrées inconnues… L’amour sera t-il plus fort que tout le reste ?

Je dois avouer que j’ai éprouvé quelques difficultés à rentrer dans l’histoire, peut-être par manque d’éléments qui m’auraient permis de mieux me représenter le contexte, au départ. Je ne voyais pas bien non plus où tout cela allait me mener. J’ai quand même persisté dans ma lecture, en me disant que là n’était pas le principal dans cette histoire. Je poursuis, et les traits de caractères des personnages se dessinent au fil des pages , elle, frêle et fragile, en pleine reconstruction après l’explosion de l’Usine dans laquelle elle a perdu ses deux mains ; lui fort et déterminé, mais néanmoins amer, en souffrance. Je rentre doucement mais sûrement dans l’histoire de Bo et de Hama, curieuse d’en connaître l’issue. J’ai perçu en ce roman les contours d’un conte initiatique, à travers le périple qui mènera les amoureux vers d’autres terres, à la recherche d’un nouveau lieu de vie, mais surtout à la recherche d’eux-mêmes, forts des épreuves et des rencontres faites le long du chemin, unis autour de la naissance de leur fille Tsell. Une initiation qui ne concernera pas uniquement les parents de Tsell, comme le laisse entrevoir l’alternance de points de vue que l’on découvre au fil des parties du roman.

A n’en point douter, ce roman est un condensé de sentiments, de poésie, d’émotions, on sent que l’auteur y a probablement mis d’elle-même dedans. Malheureusement, je n’ai pas été autant envoûtée et emportée qu’espéré. Pourtant, j’ai continué. C’est une belle histoire dans laquelle chacun peut y puiser quelques enseignements, quelques pistes pour s’interroger sur la vie et sur soi-même… J’ai apprécié, mais sans aller jusqu’à obtenir ce que j’y cherchais… Dommage pour moi, mais je suis certaine qu’il a ravi, et ravira beaucoup d’entre vous, alors, juste un conseil, faites-vous votre propre avis, et n’hésitez pas à le partager ici si vous l’avez déjà lu !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

Laisser un commentaire